7 chouettes idées pour apprendre à votre enfant à gérer son argent

Par Sophie Docx

L’éducation financière ne doit pas nécessairement être rébarbative ! Nous vous donnons 7 conseils pour apprendre à votre enfant à gérer son argent tout en s’amusant.

Trucs et astuces de Yongo

Avoir reçu une bonne éducation financière permet de mieux maîtriser ses questions d’argent à l’âge adulte. Votre enfant a toutefois encore un peu de temps avant de devoir s’occuper lui-même de ses dépenses et de ses revenus ! Profitez-en pour lui apprendre progressivement à gérer son argent seul de façon ludique. 

Jeu de société 

Un jeu de société dans lequel l’argent joue un rôle est une bonne occasion d’aborder ce sujet de façon amusante avec votre enfant. De plus, il lui permet d’expérimenter dans un environnement sûr. Il y a bien sûr le classique Monopoly Junior, mais il n’est pas forcément nécessaire d’acheter un jeu. Il existe aussi des jeux à télécharger gratuitement, comme ce jeu de l’oie de Yongo. Il suffit de l’imprimer et de l’assembler et la partie peut commencer !

Jouer à la marchande ou au vendeur

Un petit magasin avec de faux articles, une caisse et de l’argent factices : qui n’a jamais joué à la marchande ou au vendeur dans son enfance ? Ce jeu intemporel promet des heures d’amusement à tous les enfants. 

En tant que parent, vous serez souvent enrôlé(e) pour jouer les acheteurs, car qui dit magasin dit clients ! Combien serez-vous prêt(e) à payer cette fausse tomate ou cette tranche de pain en plastique ? Vos réactions apprendront à votre enfant à discerner ce qui est vraiment trop cher ou bon marché. Il aura ensuite encore plus de plaisir à exagérer ses prix pour susciter votre étonnement.

Quand vos enfants seront un peu plus grands, vous pourrez aussi les laisser organiser une vraie boutique. Un vide-grenier, une brocante ou la vente de fleurs en papier crépon à la mer sont des manières idéales d’apprendre à manipuler pour la première fois de la vraie monnaie. Discutez avec eux du prix qu’ils veulent demander pour les articles mis en vente et de ce qu’ils comptent faire de l’argent ainsi gagné. 

Le juste prix

Parler d’argent à votre enfant est une première étape importante. Cela ne veut pas dire que vous devez lui dévoiler le montant de votre salaire ou de votre épargne. Mais impliquez-le dans les achats quotidiens et demandez-lui de deviner le prix d’un pain ou d’une délicieuse glace. Invitez-le aussi à estimer le prix d’un plein de carburant, le coût d’une journée dans un parc d’attractions ou celui de votre prochain voyage. 

Au début, votre enfant donnera sans doute des montants très irréalistes, mais petit à petit, il évaluera mieux le coût de la vie.

Quiz

Votre enfant connaît-il les couleurs des billets ? Parvient-il à choisir les bonnes pièces et les bons billets pour payer le montant d’un achat ? A-t-il une idée du prix d’une maison ?

Les enfants de primaire peuvent tester leurs connaissances sur l’argent au moyen de ce quiz en ligne. Il contient des questions adaptées à chaque niveau scolaire. 

Que connaît votre enfant sur l’argent ?

Faites le test ici.

Argent de poche

À partir de leur entrée en primaire, vous pouvez confier un peu d’argent de poche (en espèces) à vos enfants pour leur permettre de faire leurs premiers pas. Ils peuvent ainsi s’acheter de temps en temps une friandise ou un jouet. À mesure qu’ils grandissent, augmentez le montant de leur argent de poche et laissez-leur plus de responsabilités et de liberté.

Quel degré de contrôle est-il préférable de conserver en tant que parent ? Une surveillance assez attentive, voire très attentive, est de mise. Quand votre enfant saura mieux compter et aura montré qu’il est responsable, vous pourrez lui lâcher un peu la bride. Jusque-là, mieux vaut continuer à l’accompagner. Laissez cependant votre enfant se débrouiller seul au maximum pour prendre des décisions, payer et rendre la monnaie.

Compte à vue

Vous avez la possibilité d’ouvrir un compte à vue avec carte bancaire pour les enfants dès 12 ans. Ils apprennent ainsi à gérer également de l’argent qu’ils ne peuvent pas toucher concrètement. En effet, le paiement par carte dématérialise les dépenses. C’est un aspect qu’ils doivent aussi apprendre à gérer. 

Votre rôle en tant que parent ? Les garder à l’œil de loin et intervenir en cas de pépin. Le plus difficile est sans doute de laisser votre enfant faire des erreurs. Mauvais achat, gaffe, achats impulsifs… laissez faire sans vous en mêler. Sauf s’il s’agit d’un problème récurrent, auquel cas il est bien sûr toujours temps de reprendre le contrôle. Il est cependant bien connu qu’il faut s’exercer pour apprendre, et cela s’applique aussi à l’argent.

Applications 

Une saine gestion financière commence par une bonne vue d’ensemble et il existe aussi des outils pour cela. 

Pour les jeunes enfants, citons par exemple Yongo d’AG Insurance. Yongo est une plateforme d’épargne et de placement assortie d’une application pratique permettant aux parents et aux enfants d’épargner pour le cadeau indispensable ou simplement pour l’avenir. Et ce qui est vraiment pratique, c’est que la famille et les amis peuvent participer ! Fini les billets glissés dans des enveloppes ! Une sorte de financement participatif pour rêves d’enfants, si vous voulez…

Dès 16 ans, les jeunes peuvent aussi utiliser l’appli Cake gratuite. L’application crée automatiquement des aperçus des catégories et des boutiques dans lesquelles ils dépensent le plus. Et grâce aux aperçus des flux de trésorerie, vous voyez directement si leurs revenus et leurs dépenses sont en équilibre. Vous pouvez aussi suivre leur comportement en matière d’épargne.
Ils ont ainsi un meilleur aperçu de leurs revenus et de leurs dépenses. De plus, certains commerces leur accordent des réductions cashback automatiques, ce qui les incite à être plus attentifs au prix lors de leurs achats.

💡 Utilisez-vous l’appli Cake ? Dans ce cas, nous avons une bonne nouvelle à vous annoncer ! Si vous commencez à épargner ou placer de l’argent pour votre enfant avec Yongo, vous recevez un cashback Reward Cake de 10 euros dès votre premier versement de minimum 10 euros. Plus d’informations.