Rencontre avec Cake : voici Mohamed

Par Sophie

Nous sommes une équipe de 20 personnes. Nous n’avons pas de bureaux et travaillons tous à distance. Et cela dans trois pays différents. Ensemble, nous faisons en sorte que Cake devienne l’application bancaire de référence qui améliore le bien-être financier de tous nos utilisateurs. Dans cette série de blogs, vous apprendrez à mieux connaître les personnes qui se cachent derrière Cake. Aujourd’hui, nous vous présentons Mohamed.

Nom : Mohamed Ali
Âge : 39
Rôle : ETL Engineer/ Data Scientist
Making Cake since : Février 2020
Travaillant à partir de : Sheffield, United Kingdom

Parlez-nous de votre espace de travail

J’ai grandi aux Pays-Bas. J’ai ensuite déménagé en Belgique pour étudier à l’université de Leuven. J’y ai obtenu un Master en Statistiques. Ce fut une excellente façon pour moi de me familiariser avec le monde des données et avec toutes les informations que l’on peut tirer des données. Après mon diplôme, j’ai commencé à travailler en Belgique. Ma femme vivait et travaillait encore aux Pays-Bas à l’époque. Nous avons donc dû trouver un endroit où nous pourrions finalement vivre ensemble. 

Il y a 4 ans, nous avons décidé de déménager à Londres. L’abondance des activités sociales et la riche diversité culturelle nous ont fait choisir Londres. Il y a environ un an, nous avons décidé de nous installer à Sheffield. 

J’ai un espace de travail permanent à la maison où se trouve mon bureau, mais ce n’est pas du tout là que je travaille généralement. La plupart du temps, je cherche simplement un endroit dans la maison où il fait calme pour que je puisse me concentrer. J’ai deux enfants, Yacub, qui a presque 1 an, et Elias, qui a presque 3 ans. Trouver un endroit calme est donc souvent un véritable défi. 😀

Chaque matin à 9 h (il donc 8 h du matin pour moi au Royaume-Uni), l’équipe de développement de Cake organise une petite réunion vidéo stand-up via Zoom. Chacun y donne un résumé de sur quoi il ou elle travaille et nous discutons des problèmes éventuels qui pourraient survenir. Après cette réunion, je bois généralement un thé chai. Pendant ce temps, je vérifie régulièrement les projets en cours pour voir si tout se passe comme prévu. Si tout va bien, je poursuis mon travail sur les fonctionnalités sur lesquelles je travaillais.

Que faites-vous chez Cake ?

Je fais partie de l’équipe des données de Cake. Je suis responsable des « pipelines ETL ». ETL signifie « Extract, Transform et Load », en français Extraction, Transformation et Chargement. En très résumé, ETL désigne un ensemble de processus qui extraient des données d’une source d’entrée, transforment ces données et les téléchargent ensuite vers une destination de sortie.

Comme on peut s’y attendre, les données jouent un rôle important chez Cake. Je suis responsable de rendre ces données accessibles et utilisables pour les utilisateurs de l’application Cake et de la plateforme Cake for Business. Les données proviennent de plusieurs sources dont la plus importante sont les transactions bancaires de tous les utilisateurs de Cake. Grâce aux liens avec les différentes banques, les données affluent chez nous. Nous avons déjà anonymisé et traité près de 3 millions de transactions totalisant plus de 930 millions d’euros.

Pourquoi Cake et pas une autre entreprise ?

C’est surtout la mission de Cake qui me plaît vraiment beaucoup. Cake vise à améliorer le bien-être financier des consommateurs en développant une meilleure application bancaire. D’une part, nous donnons aux utilisateurs un meilleur aperçu de leurs revenus et de leurs dépenses. Une meilleure compréhension est le début du bien-être financier. D’autre part, nous voulons que les comptes du consommateur rapportent à nouveau. Pour y parvenir, nous permettons à nos utilisateurs de gagner un peu d’argent supplémentaire grâce aux Rewards qu’ils reçoivent lorsqu’ils achètent quelque chose chez nos partenaires commerciaux. Mais vous pouvez également gagner de l’argent simplement en utilisant l’application, car Cake partage ses revenus avec ses utilisateurs actifs.

Ce qui m’a également convaincu de choisir Cake, c’est le fait que nous travaillons complètement à distance. On perd ainsi moins de temps dans les déplacements domicile-travail. Je suis convaincu que cela a un effet positif, à la fois sur le travail et sur la vie privée.

Quel est votre moment Cake le plus mémorable ?

Je ne travaille pas pour Cake depuis très longtemps, mais dans ce court laps de temps, j’ai déjà connu deux moments mémorables. 

Le premier moment fut ma première rencontre avec Davy, notre CEO, à Londres. Davy se trouvait à Londres par hasard pour une réunion. Nous sommes allés manger ensemble le soir. Les conversations que nous avons eues m’ont immédiatement donné une première impression positive sur Cake. 

L’autre moment mémorable a eu lieu juste avant le confinement. J’étais en Belgique et je rencontrais mes collègues de l’équipe chargée des données pour la première fois en chair et en os. 😁 Ce fut la première et jusqu’ici la dernière fois que cela s’est produit. Qui aurait pu penser cela à l’époque !

Moi et mes collègues lors de notre première (et dernière) rencontre physique.

Quel est votre gâteau préféré ?

Le cheesecake sans aucune hésitation !

Encore un peu de garniture sur le gâteau ?

Des fraises ! 🍓 

Et le fait que les comptes néerlandais peuvent désormais aussi être liés à Cake. Les premiers tests semblent prometteurs. On dirait que le lien avec les banques néerlandaises sera plus fluide qu’avec les comptes bancaires belges. 

Maintenant, je peux enfin commencer à promouvoir Cake auprès de ma famille et de mes amis aux Pays-Bas. J’attends 2021 avec impatience. Car nous lancerons alors Cake aux Pays-Bas à grande échelle !

Profitez de Cake !

Êtes-vous prêt à télécharger l’application Cake ?

Elle est disponible pour Google Play et sur l’App Store.

Vous pourriez également être intéressé par

10 raisons de choisir Cake pour votre nouvelle application bancaire