Rencontre avec Cake : voici Thomas

Par Sophie Docx

Nous sommes une équipe totalement décentralisée de plus de 20 personnes réparties dans 3 pays, qui travaillent toutes ensemble pour construire Cake et améliorer le bien-être financier de chaque consommateur. Faites la connaissance des personnes qui se cachent derrière Cake dans cette série de blogs. Aujourd’hui, nous partons en Allemagne. C’est là que vit Thomas.

Nom : Thomas Stegen
Âge : 22
Rôle : Data Scientist
Making Cake since : octobre 2019
Travaillant à partir de : Düsseldorf, Allemagne

Parlez-nous de votre lieu de travail

Je viens de déménager à Düsseldorf avec ma petite amie (qui n’est ni belge ni allemande, mais brésilienne), car elle va faire un stage ici chez Henkel. Cela signifie que nous travaillons désormais tous les deux à distance depuis notre appartement. Cette photo est une totale mise en scène et je ne m’habille jamais aussi bien quand je travaille, et encore moins affublé d’un chapeau. Mon amie trouvait que des fleurs seraient du plus bel effet pour l’aspect général de la photo.

Le panneau de signalisation est un souvenir du Danemark, où j’ai étudié.

Que faites-vous chez Cake ?

Je travaille comme Data Scientist au sein de l’équipe des données de Cake. Je réfléchis constamment à la manière dont nous pouvons améliorer les informations qui figurent dans l’application Cake. Nous appelons aussi cela l’« enrichissement » des données. Je m’assure que AVA est bien AVA et que votre commande de pizza via Deliveroo n’est pas classée dans la catégorie Activité sportive.😉 Si vous êtes intéressé par le travail de l’équipe des données, vous devriez absolument consulter cet article du blog

J’assume également un rôle plus analytique des données avec nos partenaires commerciaux. Avec Tom, j’assure le suivi du feed-back de nos partenaires et je discute des nouvelles améliorations à apporter à notre « business insights » et à notre plateforme « Cake for business ». De cette façon, comme pour l’application utilisateurs, tout le monde participe à ce que nous faisons et nous communiquons ouvertement sur ce qui figure sur notre feuille de route.

Entre ces deux tâches principales, j’essaie de trouver par tous les moyens des défauts dans l’application lorsqu’une nouvelle version est prête à être testée. Et j’essaie toujours d’aider mes collègues quand je le peux !

J’essaie de travailler de manière globale, en veillant tout particulièrement au lien entre le produit, les données et le business. 

Pourquoi Cake et pas une autre entreprise ? 

J’ai commencé chez Cake alors que je venais d’obtenir mon diplôme universitaire. À l’approche de la remise des diplômes, je n’avais vraiment aucune idée du type de travail que je voulais faire.

J’avais déjà travaillé un peu pour Cake en tant qu’étudiant. Mais jamais je n’aurais imaginé que cela pourrait déboucher pour moi sur un emploi à temps plein. Surtout parce que l’idée de travailler à distance en permanence m’effrayait un peu. Honnêtement, j’avais presque signé pour un emploi dans une autre entreprise, 

C’est un lunch avec Peter (Head of Product chez Cake) à Leuven qui m’a convaincu. Nous avons parlé de ce à quoi ressemblerait mon futur travail chez Cake. Ce qui m’a fait changer d’avis est le fait que Cake était prêt à donner à un jeune diplômé de 21 ans toute la liberté dont il a besoin pour faire ce qu’il pense être nécessaire pour mener à bien ses projets.

Et cela a effectivement été le cas dans la réalité. Ce que Cake m’offre est quelque chose qu’aucune autre entreprise ne peut égaler, à mon avis. La flexibilité de travailler depuis n’importe où dans le monde était déjà un grand plus, mais la vraie force de Cake est la flexibilité du travail lui-même. Je n’aurais jamais imaginé avoir autant de liberté. C’est la véritable force de Cake.

Quel est votre moment Cake le plus mémorable ?

Pour moi, il y a eu deux moments spéciaux depuis que je travaille chez Cake dont je me souviendrai toujours. 

Le premier a été ma toute première rencontre avec le grand patron, Davy Kestens. Je venais de décider de rejoindre Cake et j’avais hâte de rencontrer Davy. En tant que jeune nouveau membre de l’équipe, je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre. J’avais bu quelques Gin Tonics dans l’appartement de Davy, mais j’étais encore excessivement nerveux. C’était en effet le seul et unique Davy Kestens qui était assis à côté de moi. 

Après avoir réellement commencé à travailler, je me suis rendu compte que Davy était simplement une personne détendue, comme tout le monde chez Cake en fait, mais mon jeune esprit naïf avait une vue terriblement déformée de tout. Ce fut probablement la pire première impression que j’ai faite de toute ma vie. 😁

L’autre événement que je n’oublierai jamais est le premier événement d’équipe auquel j’ai participé. Je ne savais vraiment pas du tout à quoi m’attendre, mais ce fut génial ! Nous garderons les détails pour nous, mais c’est à ce moment que j’ai vraiment fait la connaissance de la plupart de mes collègues et cela m’a beaucoup aidé à renforcer ma relation personnelle avec eux. Et c’est parfois un peu difficile quand vous travaillez toujours à distance. Mais ces événements d’équipe parviennent à compenser cette distance.

Quel est votre gâteau préféré ?

Sans aucun doute un gâteau aux « petit beurre » ! Je n’en ai pas mangé depuis des années, mais j’en ferai peut-être un la semaine prochaine.

Encore un peu de garniture sur le gâteau ?

C’est assurément le meilleur et en même temps le pire premier emploi que j’aurais pu avoir. Le meilleur grâce à tous les gens incroyablement talentueux avec lesquels nous travaillons et à la structure de travail super efficace et flexible. Malheureusement, c’est aussi le pire, car si je dois un jour trouver une autre entreprise, je suis convaincu que rien ne pourra égaler ce que j’ai actuellement ! La barre est déjà très haute !

Profitez de Cake !

Êtes-vous prêt à télécharger l’application Cake ?

Elle est disponible pour Google Play et sur l’App Store.

Vous pourriez également être intéressé par

10 raisons de choisir Cake pour votre nouvelle application bancaire