Rencontre avec Cake : voici Laurent

Par Sophie Docx

Nous sommes une équipe de 20 personnes. Nous n’avons pas de bureaux et travaillons tous à distance. Et cela dans trois pays différents. Ensemble, nous faisons en sorte que Cake devienne l’application bancaire de référence qui améliore le bien-être financier de tous nos utilisateurs. Dans cette série de blogs, vous apprendrez à mieux connaître les personnes qui se cachent derrière Cake. Aujourd’hui, nous vous présentons Laurent.

Nom : Laurent Verbruggen
Âge : 34
Rôle : Cloud Software Architect
Making Cake since : Mars 2019
Travaillant à partir de : Edegem, Belgique

Parlez-nous de votre lieu de travail

Nous n’avons pas de bureaux chez Cake, donc nous travaillons toujours à distance. Pour moi, cela signifie que je travaille généralement à la maison.

Vous voyez le tapis de souris sur la photo ci-dessus ? J’en suis super fier ! Je suis l’heureux papa de 3 enfants – Lenna (9), Louis (8) et Lio (6) – et ce tapis de souris était un cadeau de mes enfants pour la fête des Pères.

Avant la crise du coronavirus, j’étais généralement seul à la maison pendant la journée. Les enfants étaient à l’école et ma femme ne télétravaillait qu’une fois par semaine. Avant le coronavirus, une époque qui me semble maintenant remonter à plusieurs siècles en arrière, je commençais généralement à travailler à 7 heures du matin. Et puis j’arrêtais quand les enfants rentraient vers 16 heures. Quand ils étaient au lit le soir, je travaillais souvent encore un peu.

Depuis mars, ma femme et moi travaillons côte à côte tous les jours, chacun à notre propre bureau. Pendant ce temps, nous espérons que les enfants ne s’entretuent pas en bas.😅 J’ai également dû adapter ma routine quotidienne à ces nouvelles circonstances. Je travaille maintenant entre 7 et 9 heures du matin. Ensuite, je libère du temps pour les enfants et je les aide à faire leurs devoirs. Vers 15 heures, je recommence à travailler jusqu’à environ 22 heures. Avec une pause entre les deux pour le repas du soir, évidemment.

À partir de demain, ils peuvent retourner à l’école à plein temps tous les trois et j’espère pouvoir reprendre ma routine habituelle.

Que faites-vous chez Cake ?


Ce que je fais peut être décrit comme « fournir des données à l’application ». Si vous voulez en savoir plus sur ce que nous faisons, vous devriez absolument lire cette interview.  Mon collègue Andy et moi gérons ce que l’on appelle le « user-facing backend ». Nous veillons à ce que toutes les informations soient correctement affichées dans l’application Cake. 

Je me concentre principalement sur les liens avec les banques et la synchronisation de leurs données avec nos systèmes. Le dernier nouveau lien sur lequel j’ai travaillé était celui avec la banque Argenta. Je suis très heureux que nous ayons enfin pu les ajouter à Cake la semaine dernière.
Ces dernières semaines, je me suis principalement concentré sur le développement de toutes les nouvelles possibilités de feed-back dans notre backend. C’était vraiment gratifiant de recevoir autant de réactions positives de la part des utilisateurs !

Ce que j’aime particulièrement dans mon travail chez Cake, c’est que ce que je fais a un impact direct sur les gens autour de moi qui utilisent l’application. Lorsque je crée quelque chose de nouveau, comme la nouvelle fonctionnalité de feed-back par exemple, c’est généralement mis en ligne dans la semaine pour tous les utilisateurs de l’application ! Immédiatement après la mise en ligne de ces versions, nous pouvons voir dans nos statistiques en temps réel comment la fonctionnalité est utilisée.

Pourquoi Cake et pas une autre entreprise ? 

L’un des autres membres de l’équipe, Andy, a été mon collègue pendant 8 ans chez mon employeur précédent. Il y a environ un an, il m’a demandé si j’étais intéressé par un nouveau projet prometteur. Il n’a pas voulu me dire exactement de quoi il s’agissait, mais il a organisé un dîner avec trois des cofondateurs de Cake : Davy, Peter et Pieter. 

En réalité, je n’étais pas vraiment à la recherche d’un autre projet, car à l’époque, j’étais content du travail que je faisais. Mais l’idée de travailler dans une start-up et de pouvoir retravailler avec Andy a suffi à me convaincre d’écouter au moins en quoi consistait ce mystérieux projet.

Cette soirée a tout changé. Je me souviens que Pieter m’a dit après le dîner que je n’avais pas à prendre de décision tout de suite. Mais ma décision était déjà prise. J’étais convaincu, et je le suis toujours, qu’un projet où des personnes extraordinaires parlent de leur produit avec autant de passion et de réalisme est voué à un grand succès. Et je ne voulais pas rater cela.

Fait amusant : J’étais tellement impatient d’y participer que j’ai signé mon contrat avant même qu’Andy ne le fasse. 😁

Cela fait maintenant plus d’un an que je travaille chez Cake. Je me rends compte que la confiance est l’une des choses auxquelles je tiens le plus. C’est une de nos valeurs d’entreprise qui constitue une partie essentielle de notre façon de travailler. C’est peut-être un cliché, mais avec la confiance vient la responsabilité. ‘You build it, you run it. You break it, you fix it.’ J’avoue que cela m’empêche parfois de dormir la nuit, mais je ne voudrais changer cela pour rien au monde !

Ce niveau de confiance et de flexibilité est également essentiel pour ma vie privée. Surtout avec les enfants. 👪 J’ai la liberté de planifier mon travail comme je le souhaite. Avec le début des mesures corona, c’était pratique pour moi de pouvoir répartir ma journée comme bon me semblait. De cette façon, j’ai pu m’occuper des enfants pendant la journée. Ce n’est pas toujours facile, car je ne suis pas toujours disponible pendant les heures de travail normales, mais cela fonctionne et je suis entièrement soutenu par l’équipe.

Quel est votre moment Cake le plus mémorable ?

C’était sans aucun doute mon premier jour officiel chez Cake. Au lieu de travailler, j’ai été invité à l’événement d’équipe trimestriel sur site. J’ai enfin rencontré toute l’équipe. C’est à ce moment-là que j’ai senti que l’aventure avait bel et bien commencé. 

C’était une journée vraiment détendue et sympa : nous sommes allés faire du karting et avons terminé la journée par un bon repas. Je n’avais jamais ressenti une ambiance aussi sympa lors d’une sortie d’entreprise. De bonnes choses à manger et à boire, des discours de tout le monde et bien plus encore… C’est une journée que je n’oublierai jamais !

Un deuxième moment mémorable est lié à l’application Cake elle-même. C’est le jour où mon père m’a dit que ce serait peut-être être intéressant qu’il installe l’application Cake. Il venait d’apprendre que des Cake Rewards mensuelles étaient versées tous les mois. Vous devez savoir que mes parents sont très sceptiques par rapport à tout ce qui concerne le partage de leurs données bancaires. Le jour où ma mère installera elle aussi l’application, je considérerai ce projet comme une réussite totale !

Quel est votre gâteau préféré ?

La tarte aux fraises avec de la crème fraîche et de la crème pâtissière sous les fraises. Mais j’aime aussi un morceau de gâteau au chocolat.

Encore un peu de garniture sur le gâteau ?

Mes enfants parlent toujours de « Team Cake » au lieu de « Cake » tout court parce qu’ils ont vu que notre canal Slack s’appelait ainsi. « Papa, tu as le temps de jouer avec nous ou tu dois travailler pour Team Cake ? » est une question que j’entends tous les jours. 😀

Profitez de Cake !

Êtes-vous prêt à télécharger l’application Cake ?

Elle est disponible pour Google Play et sur l’App Store.

Vous pourriez également être intéressé par

10 raisons de choisir Cake pour votre nouvelle application bancaire