Rencontre avec Cake : voici Pieter

Par Sophie Docx

Nous sommes une équipe d’une vingtaine de personnes réparties sur trois pays, qui travaillent ensemble pour réaliser Cake et améliorer le bien-être financier de chaque consommateur. Rencontrez les personnes qui se sont engagées derrière l’entreprise dans cette série de blogs. Aujourd’hui: Pieter.

Nom : Pieter Schelfhout
Âge : 34
Rôle : Co-founder & Head of Engineering
Making Cake since : Novembre 2018
Travaillant à partir de : Maasmechelen, Belgique

Parlez-nous de votre lieu de travail

Avant la rénovation de notre maison, en 2015, c’était le garage. Il n’y avait ni portes, ni chauffage. Bref, c’était une pièce sombre et froide. Comme la plupart des garages, j’imagine.😁

Tant mon épouse que moi-même passons énormément de temps à notre bureau. Lors de la rénovation, nous avons décidé d’affecter cet espace à un autre usage et de lui donner plus de clarté et de gaité. Étant donné que nous rêvions depuis longtemps de pouvoir un jour travailler exclusivement à la maison, nous l’avons transformé en bureau à domicile, avec une bibliothèque. Nous y avons aménagé deux postes de travail afin que nous puissions tous les deux y travailler et nous détendre confortablement et en toute quiétude. 

Nous y travaillons sur des projets, bouquinons, jouons à des jeux vidéo, créons des illustrations, retouchons nos photos et faisons des projets de voyages. C’est devenu l’espace où nous passons la majeure partie de notre vie active. 
Mon rêve de travailler à la maison est devenu réalité en 2018. Après la création de Cake, nous avons décidé quasi directement de ne pas aménager de bureau et de faire travailler tout le monde à distance. Cela changé radicalement mon emploi du temps pendant la semaine de travail. Et de façon positive.😉

Comment votre journée de travail se présente-t-elle ?

Il y a une époque où je trouvais normal de passer jusqu’à 3 heures de temps dans les embouteillages entre mon domicile et le lieu de travail. Je n’ose pas compter les heures où je m’ennuyais dans la voiture. Faute de temps, je sautais toujours le petit-déjeuner. Maintenant, je commence généralement la journée par me détendre après avoir pris le petit-déjeuner.

En règle générale, ma journée démarre vers 8 heures avec une préparation du planning. Quelles sont les réunions prévues ? Y a-t-il des points en suspens que je dois suivre ? Est-ce qu’un membre de l’équipe a besoin de moi ou doit s’entretenir avec moi ? 

À 9 heures, nous commençons de manière formelle avec une réunion vidéo « stand-up », à laquelle participe la majeure partie de l’équipe engineering et produit. Nous passons brièvement en revue le planning de la journée. Juste après cette réunion, je discute généralement de points en suspens ou de projets avec nos engineers. Je m’occupe ensuite de mes tâches personnelles. 

La plupart des journées de travail sont très variées. Je partage mon temps entre le développement de nouvelles fonctionnalités de l’application, des discussions avec nos engineers au sujet de l’architecture, des concertations avec Legal et Compliance (un grand merci à l’équipe Legal et Compliance la plus cool 🙌, Yves et Olivier) et la mise en place de collaborations avec des fournisseurs et parties prenantes externes. 

Je donne également régulièrement un coup de main pour répondre aux questions des utilisateurs de Cake. Je trouve important d’avoir un contact direct avec la communauté Cake et de voir comment elle utilise l’appli et ce qu’elle pense de celle-ci.

Ma journée de travail se termine quand j’ai le sentiment d’avoir fini ce que j’avais à faire. Je n’ai donc pas vraiment un horaire fixe. Je veille néanmoins à prendre le temps de faire du sport au moins 4 jours par semaine. Chaque soir, nous faisons une courte promenade de 3 km dans le parc national qui se trouve en quelque sorte dans notre jardin. Étant donné que je travaille en majeure partie assis et à l’intérieur, je remarque que ces promenades dans la nature m’aident vraiment à me détendre et à rester concentré tous les jours. 

Par rapport à il y a quelques années, c’est un gros contraste. À l’époque, il me restait juste de l’énergie à la fin de la journée pour me traîner jusqu’au canapé après le repas du soir. 

Que faites-vous chez Cake ?

Je suis Head of Engineering. Avec l’équipe Engineering, je suis responsable de la technologie derrière Cake. Nous avons créé la charpente – l’architecture – de l’appli. Et nous continuons de la développer tous les jours. Vous en saurez plus en lisant cette interview : « Parlez-nous du développement de Cake ».

En résumé, je fais en sorte que l’application soit fiable, sûre, rapide et évolutive. J’ai la chance de pouvoir travailler avec des collaborateurs super motivés. Je peux vous assurer que je n’avais encore jamais collaboré avec une équipe aussi motivée. Nous poursuivons le même objectif : développer une application que les utilisateurs trouvent géniale et dont nous pouvons être fiers.

Je suis également en contact étroit avec les banques et les équipes qui mettent à notre disposition leurs interfaces PSD2. Il s’agit d’un connecteur qui fait en sorte que les données de transaction de votre compte bancaire soient visibles dans Cake. L’année dernière, nous avons passé énormément de temps à faire marcher ces interfaces. Non seulement au niveau technique, mais aussi d’un point de vue juridique. Nous avons vu la lumière au bout du tunnel quand, au début juillet, BNP Paribas Fortis a pu enfin être reliée à Cake ! Depuis lors, les clients de toutes les grandes banques belges peuvent utiliser Cake sans problème.

Le chouette côté d’un travail dans une start-up est le fait d’être impliqué très étroitement dans toutes les parties de l’entreprise et de pouvoir collaborer avec différentes équipes et personnes. J’ai énormément appris, et c’est en grande partie grâce aux personnes fantastiques qui travaillent chez Cake.

Pourquoi Cake et pas une autre entreprise ?

En 2018, quand j’ai rencontré Davy pour la première fois, j’étais prêt pour une nouvelle étape dans ma carrière et je songeais à démarrer une nouvelle entreprise. Nous avons eu une bonne discussion sur des idées pour une nouvelle start-up. Quand il m’a présenté son idée de Cake quelque temps après, il m’a convaincu de le rejoindre.

Le timing était bon et on s’est très bien entendu tout de suite. Le business case tenait la route, les gens qui avaient déjà rejoint l’aventure étaient très talentueux. Ajoutons qu’une bonne énergie animait l’équipe. Cela m’a convaincu que, tout en avançant, nous aurions également beaucoup de plaisir. 

Quel est votre moment Cake le plus mémorable ?

Sans aucun doute les premiers jours de Cake. Quand j’ai rencontré Davy à Hasselt et qu’il n’a pas voulu me laisser partir avant que je ne dise oui et que j’accepte de rejoindre l’aventure Cake. 😅 Ce moment a changé énormément de choses pour moi. Depuis lors, je n’ai plus jamais regardé en arrière. 

Peu de temps après, tous les cofondateurs se sont rencontrés pour la première fois. À l’époque, nous avons parlé toute la journée et réfléchi autour de quelques verres au bar. Après cette journée, je n’ai plus jamais douté que nous y arriverions. 

Nous avons vécu de nombreux moments inoubliables depuis lors. Chaque jour, nous sommes mis au défi de dépasser les attentes. Mais j’aime ça, et cela me pousse à donner le meilleur de moi-même

Quel est votre gâteau préféré ?

Sans hésiter, ma tarte au fromage maison avec un coulis de framboises et des fruits des bois. C’est tellement bon que je n’en prépare qu’une fois par an, à l’occasion de l’anniversaire de mon épouse. Sinon l’aiguille de la balance risque de s’affoler.

Encore un peu de garniture sur le gâteau ?

Au risque de me répéter, le fait de pouvoir travailler avec des gens extrêmement motivés, qui ont la même ambition, c’est la cerise que je choisirais tous les jours, sur n’importe quel gâteau ! 

Êtes-vous prêt à télécharger l’application Cake ?

Elle est disponible pour Google Play et sur l’App Store.

Cette interview de Pieter pourrait peut-être vous intéresser aussi

Parlez-nous… du développement de Cake